Histoire Google

Google, un nom que l’on ne présente plus ! Cette firme américaine de services technologiques cofondée par Larry Page et Sergey Brin est aussi et surtout le nom du moteur de recherche le plus connu au monde !
Elle a joue un rôle majeur dans le développement de l’internet moderne et continue, encore aujourd’hui, de façonner l’univers du web.

De ses débuts dans les dortoirs de l’université de Stanford, à sa place de choix parmi les plus grandes compagnies de la planète, voici l’essentiel à connaître sur l’histoire de Google.

Larry Page Et Sergey Brin

Les prémices de Google

Tout commence en 1995, en Californie, à l’Université de Stanford. Fraîchement diplômé en génie informatique de l’Université du Michigan, Larry Page (24 ans) s’inscrit au programme de doctorat de l’Université Stanford et se concentre sur l’ingénierie informatique. Il fait la connaissance de Sergey Brin (23 ans), également étudiant. Malgré leurs désaccords sur de nombreux sujets et leurs caractères très opposés, une synergie s’opère clairement entre les deux étudiants.

En 1996, ils se mettent à travailler sur un projet de moteur de recherche baptisé « BackRub », dont le but est de se servir des liens (backlinks) afin de déterminer l’importances des pages et des sites sur le Web. Pour cela, ils utilisent une technologie développée par leurs soins connue sous le nom de « PageRank », qui permet d’analyser la pertinence d’un site internet en fonction du nombre de pages qui renvoie vers lui.

Google En 1996

La naissance de Google

En 1997, BackRub est rebaptisé « Google », un dérivé du terme mathématique « gogol » qui désigne le chiffre 1 suivi de 100 zéros. Ce nom n’est pas né au hasard ; il représente la quantité colossale d’informations parcourue par un moteur de recherche, ainsi que l’idée de Page et Brin d’organiser ces informations sur le plan mondial afin de les rendre accessibles au plus grand nombre.

N’hésitez pas à consulter notre super article sur l’histoire et l’origine du logo Google et ses métamorphoses à travers le temps.

En 1998, la société commence à recevoir des fonds provenant de sources extérieures, notamment un chèque de 100 000 US$ de la part d’Andy Bechtolsheim (cofondateur de Sun Microsystems), impressionné par la démonstration de Google qui lui est faite par le duo.

Ledit chèque n’est pas tout de suite encaissé et reste dans un tiroir durant quelques semaines, le temps que Page et Brin incorporent la société sous le nom de Google Inc (nom figurant sur le chèque). C’est chose faite le 4 septembre 1998.

Cette même année, Craig Silverstein est le premier employé embauché par Google. C’est également en 1998 que le premier Doodle est créée, avec la silhouette du bonhomme Burning venant s’intégrer au logo Google.

Au total, en comptant cet apport, les deux génies arrivent à collecter près de 1 million de dollars auprès de divers investisseurs, de leur famille et de leurs amis.

Ils laissent alors le dortoir universitaire qui leur servait de bureau, pour installer leur quartiers dans un garage de Menlo Park (Californie) loué à Susan Wojcicki, actuelle CEO de YouTube.

À cette époque, la devise de Google est « Don’t be evil », soit « Ne soyez pas malveillants ». Celle-ci montre la volonté des fondateurs et des employés de la société de mener à bien leur travail, avec objectivité, sans préjugés ni conflits d’intérêt. Un directeur de la culture est d’ailleurs désigné afin de préserver ces valeurs.

Ascension vers les sommets : la croissance rapide de Google

Les premières années, la croissance de Google est régulière et excellente. La société embauche de plus en plus de salariés pour divers postes (informaticiens, ingénieurs, marketing, etc.).

En 1999, le garage ne suffit plus et la compagnie installe son siège social à Mountain View, au coeur de la Silicon Valley, paradis des start-ups. C’est la naissance du Googleplex.

Cette année, la version bêta est officiellement supprimée du titre Google.

En 2000, l’activité de Google décolle littéralement quand Google devient moteur de recherche client de Yahoo ! Cette croissance se poursuit et la société se développe très rapidement au fil des ans. Toujours en 2000, Google ajoute dix nouvelles langues à son actif.

En 2001, Eric Schmidt devient le premier président de Google. Page est président des produits, tandis que Brin est président de la technologie.

2002 est marqué par l’introduction d’Adwords, un programme permettant de réaliser des campagnes publicitaires par le biais d’annonces simples et efficaces sur les pages web selon leur pertinence. Grâce à ce dispositif, Google réalise un profit considérable (aujourd’hui encore).

2002 est aussi l’année de lancement de la Google News.

2003 voit naître AdSense, un programme de publicité via les sites web et les vidéos de la plateforme YouTube.

En 2004, on compte plusieurs centaines de millions de recherches par jour faites par les utilisateurs sur Google. Un chiffre qui continuera encore de grimper.

La société fait son entrée en bourse et lance la fameuse boîte de messagerie gratuite Gmail, accessible partout dans le monde, et actuellement parmi les plus utilisées.

En 2004 toujours, Google présente Autocomplete, une fonction ayant pour but d’aider les utilisateurs dans leurs recherches en faisant intuitivement des propositions lorsque ces derniers tapent des mots dans la barre de recherche.

La société décide alors de se diversifier en 2005. Elle acquiert Android Inc., lance une version de recherche web sur mobile, et crée le fameux Google Maps.

En 2006, Google rachète YouTube, la plateforme de vidéo sur Internet, pour 1,65 milliard de dollars.

Youtube Google 2006

En 2007, Google fait l’acquisition de la régie publicitaire DoubleClick et intègre Street View dans Google Maps pour plusieurs villes américaines.

En parallèle, Google est désignée première entreprise dans laquelle travailler aux États-Unis par le magazine Fortune.

Google Chrome 2008

En 2008, le navigateur Chrome est lancé.

En 2009, Page et Brin entrent dans le classement du magazine Forbes des personnalités les plus influentes au monde.

Google Nexus One 2010

Google présente son premier smartphone, le Nexus One, en 2010.

En 2011, Larry page devient PDG de Google, tandis qu’Eric Schmidt est nommé président exécutif.

À la fin de cette année, la société est passée à plusieurs milliards de recherches par jour. Le nom Google est devenu si courant qu’il est même utilisé comme verbe.

En 2013, Chromecast est lancé. Cet appareil permet aux utilisateurs de lire des flux multimédias en temps réel, depuis leur téléphone ou leur ordinateur vers une télévision.

Sundar Pichai Ceo Google

En 2015, Sundar Pichai devient PDG de Google, pour laquelle il travaille depuis 2004.

Google Devient Alphabet 2015

C’est aussi une année de restructuration pour la compagnie qui décide de déléguer certaines de ses activités en créant un conglomérat de sociétés sous une seule entreprise lui appartenant : Alphabet Inc.

En même temps, Google décide de changer sa devise « Don’t be evil » pour « Do the right thing » (« Faites ce qu’il faut »).

En 2016, Google fabrique son premier téléphone, le Google Pixel. Elle présente également Google Home, un assistant personnel intelligent connecté à des enceintes.

En 2019, Sundar Pichai devient le PDG d’Alphabet Inc.

Aujourd’hui, Google est un acteur majeur de la recherche et de la publicité en ligne. Ce moteur est utilisé par la plupart des internautes à l’échelle mondiale. Loin des dortoirs de Stanford, ses deux fondateurs pèsent désormais respectivement plus d’une cinquantaine de milliards de dollars. Le siège actuel de la firme se trouve quant à lui toujours à Mountain View.

Les échecs de Google

Malgré son indéniable domination mondiale, Google a connu plusieurs échecs depuis ses débuts. En voici quelques-uns :

  • Google+, conçue pour être une plateforme de réseaux sociaux pour répliquer face à la montée Facebook. Lancée en 2011, elle est fermée en 2015.
  • Les lunettes connectées Google Glass n’ont jamais récolté le succès escompté par Google qui pensait inonder le grand public. Après quelques soucis juridiques et techniques, la firme a décidé de freiner ce projet.
  • Créé en 2010 et fermé en 2011, Google Buzz n’aura pas vécu bien longtemps. Une autre pâle imitation de Facebook qui n’a pas accroché le public. Elle a d’ailleurs valu un procès à Google pour enfreinte aux attentes et à la confidentialité des utilisateurs.

D’autres produits et services tels que Google Answers, Google Reader, Google Wave, Jaiku, Google Buzz, etc., ont également échoué.

Les 10 principes fondamentaux de Google

  • Privilégier l’utilisateur, le reste suivra.
  • Mieux vaut faire une seule chose et bien la faire.
  • Toujours plus vite.
  • La démocratie sur le Web fonctionne.
  • On peut avoir besoin de réponses à tout moment.
  • On peut gagner de l’argent sans vendre son âme au diable.
  • La masse d’informations continue de croître.
  • Le besoin d’information ne connaît pas de frontières.
  • On peut être sérieux sans porter de cravate.
  • On peut toujours faire mieux.