WordPress : Installation de Page1.fr

WordPress : Installation de Page1.fr

J’avais tout d’abord envisagé l’utilisation de PluXml pour vous narrer ma chronique d’un expi pas terrible, et puis après réflexion et quelques tests, j’ai succombé à la tentation et finalement installé un WordPress. J’utilise ce CMS, édité par l’entreprise américaine Automattic, depuis plus de 10 ans. Je maîtrise un peu, j’irai donc plus vite.

Installation de WordPress

Installer WordPress puis installer les plugins 1 par 1 c’est fini. Ça prend trop de temps ! Et vous savez ce qu’on dit sur le temps et l’argent…

A force de remonter des expi ou déployer des WordPress pour les amis, j’ai dû trouver un moyen de m’économiser 20 minutes d’installation. J’ai donc créé il y a quelques temps, un fichier de setup qui comprend WordPress ainsi que mes 10/12 plugins fétiches.

wproller

Je passe par WProller, c’est vraiment magique !

En premier, vous choisissez si vous voulez ajouter Jetpack ou BuddyPress et vous précisez votre langue d’installation.
Dans la seconde partie, la plus intéressante, vous allez choisir les plugins que vous voulez installer. La liste est longue : formulaire de contact, plugin SEO, slider, api, e-commerce, etc.
Enfin, avant de générer votre image vous allez pouvoir spécifier si vous voulez une installation propre. J’entends par là, sans le plugin « Hello Dolly », sans le poste de bienvenue, sans l’exemple de page et commentaire. Pratique !
Cliquez ensuite sur « Roll it up », le site vous retournera un fichier ZIP contenant les fichiers d’installation de WordPress. Il ne vous reste plus qu’à l’installer comme d’habitude.
A l’heure où je vous parle, quelques mise-à-jour seront à faire.

Page d’attente

Aujourd’hui j’ai fait le nécessaire pour installer le site et qu’il soit fonctionnel. Mais voilà, j’ai plein d’autres choses à faire, alors je vais m’arrêter là… mais pas tout à fait quand même.

Je ne peux pas laisser le site dans cet état ! Après une installation toute neuve, ce n’est pas beau à voir et puis la config par défaut ne me convient pas. Je vais faire rapidement une page de maintenance. Le reste se fera plus tard.

Dans mon image WordPress, j’avais pré-installé un plugin de maintenance (que j’effacerai plus tard).
Je précise une méta title et meta description, je mets une balise H1 et un petit texte temporaire. That’s all.

Du coup, je peux aller faire ma compta l’esprit tranquille.

Dans les jours qui viennent

Comme vous l’aurez compris, je n’ai pas beaucoup de temps à accorder à cet expi. Je vais me fixer une limite de 10 minutes les jours où j’interviens dessus. Ce délai tient compte de l’optimisation et de la rédaction de notes. Il va falloir être efficace.

A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *